Prise de rendez-vous +32 2 306 40 40 LUN-VEN de 9h30 à 12h et de 14h à 17h

HYPERHIDROSE

La transpiration est un mécanisme naturel du corps pour réguler sa température. Mais certaines personnes transpirent plus que la moyenne, ce qui peut constituer un véritable handicap au quotidien.

Heureusement, des traitements existent.

Quand parle-t-on d’hyperhidrose ?

Il n’existe pas une quantité de sueur définie à partir de laquelle on peut parler d’hyperhidrose. On parle simplement de transpiration excessive lorsque celle-ci devient une gêne dans la vie de tous les jours : lorsque la personne n’ose plus tendre la main, s’habiller comme elle le désire, ne pratique plus de sport par crainte de transpirer, n’ose plus sortir de chez elle lorsqu’il fait un peu chaud. Bref, tout ce qui peut avoir un impact sur une vie normale…

Les odeurs incommodantes de transpiration peuvent aussi être un handicap pour la personne souffrant d’hyperhidrose. De plus, l’humidité importante causée par la transpiration excessive peut entraîner d’autres problèmes de santé comme des mycoses, des verrues, de l’eczéma…

L’hyperhidrose est souvent très handicapante pour la personne qui en souffre et peut entraîner un véritable repli social. De plus, la transpiration excessive est souvent associée, à tort, à un manque d’hygiène et le regard des autres peut donc être difficile à supporter. La gêne ressentie freine souvent les personnes à en parler à leur médecin.

Quelle est la cause de l’hyperhidrose ?

Dans 90 % des cas, la cause exacte de l’hyperhidrose est inconnue. On parle alors d’hyperhidrose idiopathique.

Certains facteurs jouent toutefois un rôle : les gènes, les émotions, les médicaments, l’alimentation, et certaines conditions comme la ménopause, le diabète ou encore l’obésité.

Quelles solutions peut-on envisager ?

Il existe en premier lieu des traitements locaux qui sont des anti-transpirants à base de sels d’aluminium. On peut par la suite envisager un traitement oral, surtout en cas d’hyperhidrose généralisée.

Les injections de toxine botulique, surtout en cas de transpiration excessive au niveau des aisselles, apportent une solution très efficace et durable.

Un nouveau traitement par laser peut également apporter une grande aide.

Pour qui ?

Il s’adresse aussi bien aux femmes qu’aux hommes dans un but de diminuer la transpiration axillaire.

Que faire le jour du traitement ?

Le déroulement de la séance se fait sans anesthésie.

Que faire après le traitement ?

Immédiatement après la séance, la zone traitée peut-être marquée par une rougeur, ainsi qu’une sensation de chaleur qui ne persisteront pas. Il n’y a pas de soin particulier à faire après le traitement.

Quel budget prévoir ?

Tous nos prix sont sur notre site internet, sous l’onglet tarifs.

Combien de séances sont nécessaires ?

3 séances sont nécessaires, espacées de 3 semaines.

Contact



Les photos présentes sur ce site sont des photos illustratives et ne sont pas les résultats d’interventions pratiquées au sein du centre.  Malgré que l'on trouve des photos de résultats sur beaucoup de sites internet, leur présence est condamnée par l'Ordre des Médecins en Belgique, raison pour laquelle vous n'en verrez pas ici. Par contre, lors de la consultation, de très nombreuses photos vous seront montrées, vous permettant de juger la qualité du travail accompli.